21/01 – WEBINAIRE – Nos libertés confinées #1 : L’effacement du citoyen
3154
post-template-default,single,single-post,postid-3154,single-format-standard,eltd-core-1.1.3,borderland-theme-ver-2.3,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,wpb-js-composer js-comp-ver-6.5.0,vc_responsive

21/01 – WEBINAIRE – Nos libertés confinées #1 : L’effacement du citoyen

Jeudi 21/01 – 12H-14H

En visioconférence

Nos libertés confinées, un cycle de trois visioconférences (janvier-février 2021) coorganisé par l’Observatoire lyonnais des libertés publiques et le Château de Goutelas, Centre culturel de rencontre

 

Conférence #1 : L’effacement du citoyen

 

La création d’un nouvel état d’urgence sanitaire par la loi du 23 mars 2020 conduit à mesurer l’impact de l’état d’urgence sécuritaire et à s’interroger sur la normalisation et la banalisation de l’urgence depuis 2015, l’affaiblissement des contre-pouvoirs et l’altération du rapport aux libertés. Quelle place pour le citoyen « confiné » face à un Etat toujours plus intrusif ?

 

Modération par Franck Heurtrey, avocat, président commission droits de l’Homme et libertés publiques du Barreau de Lyon

 

Introduction :

 

Serge Deygas, Bâtonnier du Barreau de Lyon

Marie-Claude Mioche, Présidente du Château de Goutelas

 

Avec :

 

Mireille Delmas-Marty, juriste, professeure émérite au Collège de France et membre de l’Académie des sciences morales et politiques

Karine Roudier, maître de conférences en droit public, directrice adjointe de l’équipe de droit public – Sciences Po Lyon

Jean-François Barre, avocat, vice-Bâtonnier élu, ancien président de la commission droit pénal du Barreau de Lyon

 

En introduction de cette conférence, l’artiste et commissaire d’exposition Thierry Fournier présente La Main invisible, série de 8 images numériques d’après des photographies de NnoMan, Amaury Cornu, Benoît Durand, Anne Paq, Julien Pitinome, Kiran Ridley et Charly Triballeau.

La Main invisible transforme des photographies de reportage qui témoignent de violences policières, en effaçant intégralement les policiers de l’image.

S'inscrire au webinaire

NOS LIBERTÉS CONFINÉES

 

Les dispositions légales et réglementaires adoptées en France pour faire face à l’épidémie en cours, notamment la création d’un régime d’« état d’urgence sanitaire » par la loi du 23 mars 2020, ont apporté ou permis d’apporter des restrictions inusitées à des libertés constitutionnellement garanties. Diverses dispositions prévues par la proposition de loi « relative à la sécurité globale » et le projet de loi « confortant les principes républicains » suscitent inquiétudes et protestations. Voilà qui commande de s’interroger sur l’état de « l’État de droit » dans ce pays.

 

Les trois visioconférences proposées ont pour ambition de comprendre comment certaines innovations juridiques des années récentes ont abouti à une sorte d’effacement du citoyen par altération de ses libertés et réduction du rôle de la délibération démocratique (première conférence), en quoi le « droit à la santé » peut justifier certaines de ces restrictions (deuxième conférence), et ce qui pourrait permettre de retrouver le chemin des libertés (troisième conférence).

 

En ouverture et en écho de chaque conférence, l’artiste et commissaire d’exposition Thierry Fournier présentera brièvement sa pratique et une œuvre.

Voir le programme complet