20/04 au 28/04 – ARTISTES EN RÉSIDENCE : Une légère blessure, Cie La Cogite
2251
post-template-default,single,single-post,postid-2251,single-format-standard,eltd-core-1.1.3,borderland-theme-ver-2.1,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,side_menu_slide_from_right,vertical_menu_enabled, vertical_menu_left, vertical_menu_width_290,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

20/04 au 28/04 – ARTISTES EN RÉSIDENCE : Une légère blessure, Cie La Cogite

Résidence d’artistes du 20 au 18 avril

Une légère blessure

Résidence d’artiste – Compagnie La Cogite

Pour cette création en cours, la compagnie ligérienne La Cogite s’empare d’un monologue de l’écrivain Laurent Mauvignier pour traiter de cette « si légère » et si
intime blessure qu’évoque en creux un personnage féminin.

Tout en se préparant à recevoir ses parents à dîner, une femme se raconte, glissant de souvenir en souvenir. Après tous les détours, toutes les personnes, il ne reste plus que son père: un père qui abuse de sa fille.

Il n’y a pas d’échelle de grandeur dans les violences sexuelles, il n’y a que des conséquences singulières et propres à chaque personne ayant vécu un traumatisme.

Accompagnée par des experts sur les questions d’abus sexuels, la compagnie La Cogite travaille à une mise en scène subtile et sans fard de cette tragédie discrète.

Un temps d’échange pour présenter leur travail est prévu le mardi 28 avril à 18 h 30.

 

Texte Laurent Mauvignier
Interprétation Pascale Bruot
Mise en scène Yanick Guillermin
Lumières Sandrine Triquet
Œil bienveillant Jean-Claude Berutti
Partenaire actions culturelles
AISPAS (Association Interprofessionnelle
de Soins et de Prévention des Abus
Sexuels)